Don

Remise d'une importante collection de livres en grec ancien et en grec moderne

Le 6 décembre a eu lieu à la Bibliothèque nationale de Luxembourg la remise officielle d'une importante collection de livres en grec ancien et en grec moderne par l’association «Les Amis de la Grèce» en présence de S.E. M. Georgios Gabrielides, ambassadeur de la Grèce à Luxembourg.

Dans son allocution de bienvenue, la directrice de la Bibliothèque nationale, Mme. Monique Kieffer, souligna la vocation encyclopédique de la Bibliothèque nationale. Consciente des défis soulevés par les nouvelles technologies, la Bibliothèque nationale n’oublie pourtant pas que les racines de la culture européenne sont à chercher dans l’antiquité gréco-romaine, qui est très bien représentée dans les collections de ses différents fonds.

Remise du don

Le président des « Amis de la Grèce », M. Edouard Wolter, donna ensuite un bref aperçu sur l’histoire de la collection présentée à la BnL. La plupart des ouvrages proviennent d’un don, fait par le ministère de la Culture du gouvernement grec il y a une vingtaine d’années à l’association «Les Amis de la Grèce», en vue de la constitution d’une bibliothèque à l’intention notamment des élèves qui étudient le grec moderne au Luxembourg. Une centaine d’entre eux sont bilingues (grec ancien/grec moderne) et regroupent les principaux auteurs de la Grèce antique, hellénistique et byzantine, depuis Homère (8e s. av. J. Chr.) jusqu'à Anne Comnène (12e s. ap. J. Chr.). Ce lot est complété par des romans en grec moderne, en partie issus de la collection privée du professeur Henri Muller.

S.E. M. Georgios Gabrielides remercia d’abord les « Amis de la Grèce » pour leur engagement de longue date pour la cause de la langue et de la culture grecques, et la Bibliothèque nationale pour avoir accepté d’intégrer ces livres dans leurs fonds. Se faisant le porte-parole de l’importante communauté grecque au Luxembourg, il exprima par ailleurs sa conviction que la présence de cette collection ne saurait que raffermir les excellents liens existant entre les deux pays.

La petite cérémonie sympathique se clôtura par la présentation de quelques imprimés grecs du 16e siècle conservés à la « Réserve précieuse », et par un verre de l’amitié.

Pour toute question, s'adresser à luc.deitz@bnl.etat.lu

Dernière mise à jour