eluxemburgensia.lu s'enrichit de 27 périodiques numérisés par la BnL

La Bibliothèque nationale de Luxembourg (BnL) invite le public à découvrir 27 périodiques luxembourgeois numérisés et désormais disponibles en ligne.

Parmi les nouveaux titres, citons, entre autres, les Luxembourg Bulletin (London) et Luxembourg Bulletin (Montréal) publiés par le gouvernement luxembourgeois en exil pendant la Seconde Guerre mondiale. Le journal satirique l’Arlequin, les revues littéraires Die neue Zeit et Junge Welt ainsi que Hollywood, la première revue luxembourgeoise de cinéma, témoignent de la vie culturelle du pays. Les amateurs de sport se réjouiront de trouver parmi les nouvelles ressources la revue Le Cycliste publiée en 1921. D’autres titres rendent compte de la vie économique et sociale ainsi que de la vie religieuse au Luxembourg.

Les 27 périodiques viennent compléter le large panel de documents déjà mis en ligne par la BnL sur le portail eluxemburgensia.lu. L’utilisateur y trouve plus d’une cinquantaine de périodiques dont le Tageblatt, le Luxemburger Wort (depuis 1848 jusqu’à 1950) ou d’Lëtzebuerger Land (depuis 1954 jusqu’à 2007) ainsi que des revues, des affiches, des cartes postales anciennes, des ouvrages de référence et des manuscrits. Plus de 687.000 pages ont été numérisées et mises en ligne jusqu’à présent.

Les contenus numérisés du portail eluxemburgensia.lu sont aussi recherchables et consultables via le moteur de recherche a-z.lu conçu pour permettre des recherches fédérées dans l’ensemble des collections de la BnL et du réseau des bibliothèques bibnet.lu. Grâce à cet outil, l’on peut visualiser non seulement les contenus numérisés par la BnL mais toutes les publications imprimées et numériques, disponibles dans les 83 bibliothèques du réseau bibnet.lu.

Liste complète des nouveaux contenus mis en ligne :

  • L'Arlequin (1848)
  • Le Luxembourg libre (1917-1919)
  • Die neue Zeit = Les Temps Nouveaux (1911-1914)
  • Der Volksfreund (1848-1849)
  • Le gratis luxembourgeois (1857-1858)
  • Das Vaterland (1869-1870)
  • Der Arbeiter (1878-1882)
  • Die Volksstimme (1896)
  • Die Volkstribüne (1917-1919)
  • Cäcilia (1861-1871)
  • Escher Courrier (1895-96)
  • Le cycliste (1921)
  • Luxemburger Anzeiger (1856)
  • Junge Welt (1929-1932)
  • Hollywood (1928-1929)
  • De Gukuk (1922-1934)
  • D'Nation (1915-1947)
  • Luxembourg Bulletin London (1942-1954)
  • Luxembourg Bulletin Montréal (1942-1945)
  • Die Volksstimme (1917-1919)
  • Luxemburger Bauernzeitung (1857)
  • Die Wahrheit (1915)
  • Der Wegweiser (1918-1919)
  • Luxemburger Volksbote (1882)
  • Die neue Zeit (1936-1940)
  • Luxemburger Volks-Blättchen (1888-1889)
  • Der kirchliche Anzeiger für die Diözese Luxemburg (1871-1934)

 

Pourquoi la BnL numérise-t-elle les publications luxembourgeoises?

La Bibliothèque nationale, conformément à ses missions légales définies par la loi du 25 juin 2004 portant réorganisation des instituts culturels de l’Etat (Art. 9, 10 et 11) collecte et conserve l’ensemble des publications luxembourgeoises et a pour mission de garantir l’accès du plus grand nombre à ses collections y compris par la consultation à distance. Son programme de numérisation de masse du patrimoine national s’inscrit dans le contexte des objectifs de l’Union européenne visant à rendre accessible en ligne le patrimoine culturel et intellectuel de l’Europe.

Par la numérisation et la mise en ligne des périodiques luxembourgeois, la BnL répond à une demande qui provient à la fois du grand public et du monde de la recherche. La numérisation de masse et la mise en ligne permet de rendre le patrimoine national écrit plus visible et plus facilement accessible, tout en garantissant la conservation optimale des originaux fragilisés par leur âge et/ou leur utilisation fréquente.

La BnL a numérisé à partir de fonds propres et de fonds gracieusement mis à disposition par les Archives Nationales, le Centre national de Littérature et Monsieur Henri Wehenkel. Un grand merci à ces partenaires.

Dernière mise à jour