Coups de coeur

2 résultat(s) trouvé(s) Voir en premier:
    • Sélection Luxemburgensia

    « Monument emblématique de Luxembourg, le pont Adolphe est en cours de réhabilitation depuis 2013. Avant la fin des travaux prévue en 2017, l’exposition revient sur l’épopée d’une construction qui fit sensation. Les étapes de la construction, étalée sur trois ans, ont été suivies de près par Charles Bernhœft, photographe de la Cour. Cette documentation sans précédent, témoignage original de l’importance accordée à cet ouvrage d’art, nous plonge au cœur d’un chantier passionnant. Première construction publique d’envergure, ce pont fut achevé en 1903, soit vingt ans après le démantèlement de la forteresse. Il symbolise le renouveau et l’ouverture de la capitale, enfermée pendant des siècles dans les murs de ses forts. Construit selon les plans de l’ingénieur Paul Séjourné, le « Grand Pont », d’une portée de plus de 84 m, enjambe la vallée de la Pétrusse à 45 m de hauteur. Il est alors le plus grand pont voûté en pierres au monde, témoignant d’une prouesse technique sans précédent. Essentiel au nouveau chemin de fer vicinal reliant Luxembourg à Echternach, il permet aussi l’urbanisation du plateau Bourbon et prolonge le boulevard Royal vers la gare. Selon les directives de Paul Eyschen, alors Ministre d’Etat, les pierres proviennent de carrières luxembourgeoises, rehaussant le caractère national de l’ouvrage et stimulant tout à la fois l’économie du pays. À l’aide de plans et de documents originaux inédits, de photos historiques ainsi que d’une animation multimédia impressionnante s’étendant sur 12 m de longueur, l’exposition retrace entre autres les projets précurseurs du pont, sa construction complexe et moderne, son impact sur le développement urbain ainsi que l’émergence des nouveaux moyens de transport, à l’exemple de l’automobile, du train à vapeur et du tramway. » Catalogue de l'exposition temporaire "Pont Adolphe 1903" au Musée Dräi Eechelen du 7 juillet 2016 au 8 mai 2017.

    • Sélection Luxemburgensia

    Am Dienstag, den 19. Juli 2016 verstarb an seinem Wohnort in Berlin im Alter von 75 Jahren der luxemburgische Lyriker und Schriftsteller Jean-Paul Jacobs. In seiner fünfzigjährigen literarischen Schaffenszeit war Jacobs, der 1941 in Esch/Alzette geboren wurde, eine wichtige und originelle Stimme im literarischen Leben Luxemburgs, dem er trotz der räumlichen Entfernung stets fest verbunden blieb. Für seinen Lyrikband 'Jenes Gedicht & Mit nichts' erhielt er 2005 den Prix Servais. (Quelle: http://tinyurl.com/znl8u3c)