Coups de coeur

55 résultat(s) trouvé(s) Voir en premier:
    • Sélection Luxemburgensia

    „In der Ausstellung und dem illustrierten Begleitband aufbewahrt! Das literarische Leben in Selbstzeugnissen, Dokumenten und Objekten zeigt das Literaturarchiv in Mersch Lebensdokumente aus ausgewählten Beständen. Sie werden in vier unterschiedlichen Räumen präsentiert, die nach charakteristischen Archivalientypen von lebensweltlichem Material gegliedert

    • Sélection Luxemburgensia

    Der Prix Servais 2017 geht an Nora Wagener für ihr Werk Larven: kurze Geschichten. In der Begründung der Jury heisst es : „In den sechzehn Texten der Sammlung entwirft die Autorin variationsreiche Porträts von Individuen, die aufgrund ihrer Sensibilität an den

    • Sélection Luxemburgensia

    Begründung der Jury: "Der Prix Batty Weber geht in diesem Jahr an Georges Hausemer für sein langjähriges, exemplarisches Engagement im Luxemburger Literaturbetrieb. Seit der Gründung des Luxemburger Schriftstellerverbandes setzt er sich erfolgreich für die gesellschaftliche Anerkennung und die Professionalisierung der

    • Sélection Luxemburgensia

    « BLACKOUTS / TROUS DE MÉMOIRE est une exposition participative lancée par les Archives nationales à l’occasion de la Journée Internationale des Archives 2016. Au fil des mois, cette exposition partici­pative s’est enrichie de plus d’une cen­taine de

    • Sélection Luxemburgensia

    « Ce guide pour la vie associative que nous souhaitons publier est le fruit d’une longue expérience de collaboration associative. Il se présente sous la forme d’un coffret de douze carnets offrant un ensemble d’informations non publiées au

    • Sélection Luxemburgensia

    « Pendant quarante ans, un groupe de passionné(e)s de cinéma a influencé puis structuré le secteur de l’exploitation cinématographique au Luxembourg. L’ouvrage, présenté dans le cadre du Luxembourg City Film Festival, retrace pour la première fois dans son intégralité l’évolution historique

    • Sélection Luxemburgensia

    « Le livre que voici est le résultat de l’entreprise monstrueuse que l’équipe d’Independent Little Lies et des éditions Hydre ont commencée en hiver 2015. Les six éditions précédentes ont réussi à défier le préjugé d’une scène littéraire souffrant d’inertie. Car les Impossible Readings, c’est justement ça : trouver de nouvelles limites et les tester. La possibilité de l’imprévu fait partie intégrante des séances de lecture. Sans la potentialité de faillir, l’art ne fait aucun sens. Ces douze textes, écrits selon le principe du « cadavre exquis » et mis en musique lors de la nuit de présentation au Mudam, ont fait travailler ensemble des auteurs de toutes les catégories et styles. Si vous voulez savoir ce qui relie Cady Noland à Eurydice et comment elle a rencontré le roi Helmut au Pôle Nord, laissez-vous emmener en voyage. » (Source : www.hydrededitions.eu)

    • Sélection Luxemburgensia

    « Le « Belairer Schoultheater » Prince Guillaume né d’une forte passion, a vu le jour le 17 mai 1982 à Luxembourg. La création d’une école de théâtre a permis dès lors à plus de 500 élèves acteurs de s’enrichir d’une initiation à l’art dramatique. Ce beau succès a suggéré de faire revivre et survivre les spectacles tant applaudis, dans le présent ouvrage d’exception. Le livre CommediAmore met en scène les meilleures productions de l’école de théâtre afin d’honorer les talents, les vives passions et les brillantes performances de ses jeunes acteurs. ».

    • Sélection Luxemburgensia

    Die Anthologie „Eng Dier an d’Welt“ dokumentiert die Freude am Lesen luxemburgischer Persönlichkeiten. „Es sind 20 Jahre her, seit einige Lesefreunde die „Initiativ Freed um Liesen - Initiative Plaisir de lire" gründeten. Unser Ziel damals wie heute: Freude und Interesse am Lesen wecken und fördern, besonders bei den Kindern. Lesen ist eine wichtige Kulturtechnik, wenn es um die Teilnahme an gesellschaftlichen, also politischen Prozessen geht. Lesen ist eine echte „Dier an d'Welt"." (Quelle: www.freed-um-liesen.lu)

    • Sélection Luxemburgensia

    Der Dresdner Lyrikpreis wird seit 1996 durch die Landeshauptstadt Dresden alle zwei Jahre an deutsch- und tschechischsprachige Autorinnen und Autoren vergeben. Aus allen Bewerbungen werden für den mit 5000 Euro dotierten Preis bis zu fünf Autorinnen und Autoren beider Sprachräume nominiert. In einem öffentlichen Lesewettbewerb am Samstag, den 29. Oktober 2016 präsentierten die Nominierten (Andrea Stenzel, Anja Kampmann, Carl-Christian Elze, Dan Jedlicka, Guy Helminger, Helwig Brunner, Martin Simek, Simona Rackova) ihre Texte der Hauptjury. Am Sonntag, den 30. Oktober 2016 um 11 Uhr fand die feierliche Preisverleihung im Rahmen eines Empfangs in der Villa Augustin statt. "Die beiden Preisträger, aus Prag und Köln kommend, zeichneten sich nicht nur durch sehr gute Gedichte, sondern auch durch besondere Vortragskunst aus. Simona Racková, Dichterin, Redakteurin, Herausgeberin und Kritikerin schreibt genau dann und deshalb Gedichte, wenn und weil sie keine Kontrolle über die Sprache haben will. [...]. Die Klasse des zweiten Preisträgers, Guy Helminger, Autor von Gedichten, Romanen, Hörspielen und Theaterstücken, beschrieb Laudator Urs Heftrich anhand des Wettbewerbsgedichtes "Einkauf" folgendermaßen: "Stellen wir uns vor, wir sind morgens mit dem Fahrrad zum Bäcker gefahren. Was macht ein Dichter wie Guy Helminger aus dieser Situation? ... In 21 Versen verwandelt sich hier eine Alltagssituation, die an Banalität kaum zu überbieten scheint, zu einer mehrsträngigen Geschichte... Helminger versteht es, aus kleinen, präzisen Beobachtungen seiner Umgebung einen Funkenregen von Assoziationen zu schlagen... Am bemerkenswertesten aber erscheint mir der Humor, mit dem er das Dramatische sofort wieder allen Pathos beraubt."

    • Sélection Luxemburgensia

    « Monument emblématique de Luxembourg, le pont Adolphe est en cours de réhabilitation depuis 2013. Avant la fin des travaux prévue en 2017, l’exposition revient sur l’épopée d’une construction qui fit sensation. Les étapes de la construction, étalée sur trois ans, ont été suivies de près par Charles Bernhœft, photographe de la Cour. Cette documentation sans précédent, témoignage original de l’importance accordée à cet ouvrage d’art, nous plonge au cœur d’un chantier passionnant. Première construction publique d’envergure, ce pont fut achevé en 1903, soit vingt ans après le démantèlement de la forteresse. Il symbolise le renouveau et l’ouverture de la capitale, enfermée pendant des siècles dans les murs de ses forts. Construit selon les plans de l’ingénieur Paul Séjourné, le « Grand Pont », d’une portée de plus de 84 m, enjambe la vallée de la Pétrusse à 45 m de hauteur. Il est alors le plus grand pont voûté en pierres au monde, témoignant d’une prouesse technique sans précédent. Essentiel au nouveau chemin de fer vicinal reliant Luxembourg à Echternach, il permet aussi l’urbanisation du plateau Bourbon et prolonge le boulevard Royal vers la gare. Selon les directives de Paul Eyschen, alors Ministre d’Etat, les pierres proviennent de carrières luxembourgeoises, rehaussant le caractère national de l’ouvrage et stimulant tout à la fois l’économie du pays. À l’aide de plans et de documents originaux inédits, de photos historiques ainsi que d’une animation multimédia impressionnante s’étendant sur 12 m de longueur, l’exposition retrace entre autres les projets précurseurs du pont, sa construction complexe et moderne, son impact sur le développement urbain ainsi que l’émergence des nouveaux moyens de transport, à l’exemple de l’automobile, du train à vapeur et du tramway. » Catalogue de l'exposition temporaire "Pont Adolphe 1903" au Musée Dräi Eechelen du 7 juillet 2016 au 8 mai 2017.

    • Sélection Luxemburgensia

    Am Dienstag, den 19. Juli 2016 verstarb an seinem Wohnort in Berlin im Alter von 75 Jahren der luxemburgische Lyriker und Schriftsteller Jean-Paul Jacobs. In seiner fünfzigjährigen literarischen Schaffenszeit war Jacobs, der 1941 in Esch/Alzette geboren wurde, eine wichtige und originelle Stimme im literarischen Leben Luxemburgs, dem er trotz der räumlichen Entfernung stets fest verbunden blieb. Für seinen Lyrikband 'Jenes Gedicht & Mit nichts' erhielt er 2005 den Prix Servais. (Quelle: http://tinyurl.com/znl8u3c)

    • Sélection Luxemburgensia

    « L’objectif des « Repères bibliographiques concernant l’évolution économique et sociale au Luxembourg » est de rassembler les notices bibliographiques des publications sur l’évolution économique et sociale au Luxembourg, éditées et imprimées au Grand-Duché de Luxembourg, les publications parues à l’étranger et se rapportant au Grand-Duché, ainsi que les publications créées par des auteurs luxembourgeois ou ayant un lien avec le Luxembourg. La présente bibliographie ne prétend pas être exhaustive. Elle reste néanmoins un outil fortement utilisé. En principe, les références bibliographiques compilées dans cette édition couvrent deux années, allant de janvier 2013 à fin décembre 2014. »

    • Sélection Luxemburgensia

    « Depuis le début, l’éducation des adultes a comporté des enseignements scolaires et des formations professionnelles. Mais les besoins se sont diversifiés et multipliés avec le temps, à mesure que les individus de tous âges et de tous les milieux cherchent à se retrouver dans la vie moderne faite de défis sociaux, techniques, économiques et culturels de plus en plus complexes. Ce livre retrace de façon aussi objective que possible les efforts entrepris pendant les deux derniers siècles afin de permettre aux individus qui le désirent d’apprendre tout au long de la vie, du plus utile au plus futile, du plus sérieux au plus amusant. »

    • Sélection Luxemburgensia

    « L’inspiration, l’acte créateur et les conditions d’éclosion de l’écrit, souvent opaques au regard extérieur, invitent à auréoler la naissance d’un texte littéraire de magie. Les contributions rassemblées dans le présent ouvrage arpentent pourtant un cheminement concret : celui de l’idée qui devient texte, puis échafaude l’oeuvre. Elles montrent aussi qu’écrire peut se révéler à la fois long et complexe, fastidieux et délicat, angoissant et enthousiasmant. En ouverture du recueil, cinq auteurs dévoilent ainsi les coulisses de leurs laboratoires d’écriture ; leur succèdent les collaborateurs scientifiques du CNL, auxquels se joignent des collègues du Luxembourg et d’ailleurs, chacun proposant de retracer les genèses d’une sélection de textes issus de la littérature grand-ducale. À l’occasion de ses 20 ans d’existence, il importait au Centre national de littérature de remonter aux origines de l’oeuvre littéraire grâce à divers manuscrits et/ou tapuscrits, parfois aux multiples variantes, parfois étayés de courriers ou d’autres documents de l’écriture intime. Ces archives rendent en effet perceptible le travail autour de l’oeuvre, et intelligible le moment créateur qui le sous-tend. Précédant généralement une publication, les corrections, modifications, rectifications, adaptations, suppressions et interventions en tous genres révèlent la manière dont l’écriture est pensée à un moment donné, voire son évolution au fil du temps. À ce stade, c’est un vrai travail de réflexion et de formulation qui engendre les métamorphoses de l’écrit. En fin d’ouvrage, des pages de manuscrits, exemptes, cette fois, de tout commentaire scientifique, vous laisseront libres d’explorer, à votre tour, d’autres formes et processus d’écriture. » Exposition du 15 octobre 2015 au 30 septembre 2016 au Centre national de littérature.

    • Sélection Luxemburgensia

    « L’inspiration, l’acte créateur et les conditions d’éclosion de l’écrit, souvent opaques au regard extérieur, invitent à auréoler la naissance d’un texte littéraire de magie. Les contributions rassemblées dans le présent ouvrage arpentent pourtant un cheminement concret : celui de l’idée qui devient texte, puis échafaude l’oeuvre. Elles montrent aussi qu’écrire peut se révéler à la fois long et complexe, fastidieux et délicat, angoissant et enthousiasmant. En ouverture du recueil, cinq auteurs dévoilent ainsi les coulisses de leurs laboratoires d’écriture ; leur succèdent les collaborateurs scientifiques du CNL, auxquels se joignent des collègues du Luxembourg et d’ailleurs, chacun proposant de retracer les genèses d’une sélection de textes issus de la littérature grand-ducale. À l’occasion de ses 20 ans d’existence, il importait au Centre national de littérature de remonter aux origines de l’oeuvre littéraire grâce à divers manuscrits et/ou tapuscrits, parfois aux multiples variantes, parfois étayés de courriers ou d’autres documents de l’écriture intime. Ces archives rendent en effet perceptible le travail autour de l’oeuvre, et intelligible le moment créateur qui le sous-tend. Précédant généralement une publication, les corrections, modifications, rectifications, adaptations, suppressions et interventions en tous genres révèlent la manière dont l’écriture est pensée à un moment donné, voire son évolution au fil du temps. À ce stade, c’est un vrai travail de réflexion et de formulation qui engendre les métamorphoses de l’écrit. En fin d’ouvrage, des pages de manuscrits, exemptes, cette fois, de tout commentaire scientifique, vous laisseront libres d’explorer, à votre tour, d’autres formes et processus d’écriture. » Exposition du 15 octobre 2015 au 30 septembre 2016 au Centre national de littérature.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. Page suivante