Pas pleurer

Lydie Salvayre

« Deux voix s'entrelacent. En premier celle de Georges Bernanos, témoin direct de la guerre civile espagnole, qui dénonce la terreur exercée par les nationalistes et l'Eglise catholique. En second celle de Montse, mère de la narratrice, qui conserve pour seul souvenir la joie des jours radieux de l'insurrection libertaire. Prix du Salon Le livre sur la place 2014 (Nancy), prix Goncourt 2014. »

Réservation en ligne
Dernière mise à jour