Regards décalés sur des patrimoines silencieux

Hélène Hatzfeld

Pour certains, le patrimoine semble décidément abonné au cliché tenace des « vieux cailloux », de bâtiments en plus ou moins bon état que l’on parcourt avec bâillements ou nostalgie, comme autant de traces poussiéreuses d’un passé révolu. Pour d’autres, il évoque l’image lyrique - non moins stéréotypée - des grands et « nobles » monuments historiques qui s’élèvent solennellement vers le ciel, solidement campés dans leur légitimité de trésors historiques et esthétiques, garants d’un prestige national. Pour questionner les idées reçues liées à la notion de patrimoine, ce livre collectif adopte l’art du décalage en mettant en lumière des patrimoines jusqu’ici invisibles. Des patrimoines au pluriel, centrés sur les territoires et les mémoires dans leurs contextes singuliers. Qu’est-ce qui fait patrimoine aujourd’hui ? A qui revient-il d’en décider ? Voilà les questions que pose cet ouvrage kaléidoscopique, tour à tour grave, drôle et impertinent qui donne la parole à vingt chercheurs, membres d’institutions ou d’associations qui transmettent leurs témoignages dont un article sur le quartier Italie de Dudelange et ses personnalités militantes, réflexions, et observations critiques.

Réservation en ligne
Dernière mise à jour