Mio padre

Rossana Campo ; traduit de l'italien par Anaïs Bouteille-Bokobza

« Renato vient de mourir et sa fille évoque avec tendresse et ironie sa fascination pour un personnage complexe, impulsif, menteur et séducteur, mais aussi porté sur la boisson, parfois violent et sans grands égards pour sa femme.»

Réservation en ligne
Dernière mise à jour