Innover grâce au numérique

Préservation numérique

Compte tenu de la fulgurante évolution des technologies informatiques, les systèmes de stockage et les formats de fichiers utilisés aujourd’hui seront certainement obsolètes en moins de 50 ans. C’est pourquoi la BnL est en train de mettre en place une plateforme mutualisée de préservation numérique à long terme, en coopération avec le Centre des technologies de l’information de l’Etat et les Archives nationales.

La BnL assurera ainsi la gestion, la mise à disposition et la conservation à long terme des publications numériques en ligne, issues d’un processus de numérisation ou du dépôt légal numérique (livres électroniques, journaux numériques, sites web, etc.).

Numérisation

Afin de promouvoir le patrimoine national publié, en faciliter l’accès et soutenir les nouvelles méthodes de recherche, la BnL numérise depuis 2002 les documents du fonds luxemburgeois. Son programme de numérisation de masse s’inscrit dans le contexte des objectifs de l’Union européenne visant à rendre accessible en ligne le patrimoine culturel et intellectuel de l’Europe. La numérisation de masse permet de rendre les contenus plus accessibles, tout en garantissant la conservation optimale des originaux fragilisés par leur âge et/ou leur utilisation fréquente.

28 périodiques luxembourgeois sont consultables en mode plein texte sur le portail www.eluxemburgensia.lu ou via le moteur de recherche www.a-z.lu. En janvier 2018, les quotidiens de langue française L’Indépendance luxembourgeoise et Luxembourg : journal du matin, ont été mis en ligne. Une trentaine de périodiques datant de l’entre-deux guerres sont actuellement en préparation. La mise en ligne sera effectuée courant 2018.

La BnL a également lancé la numérisation et la mise en ligne progressive de sa collection d’affiches luxembourgeoises. Plus de 230 affiches anciennes et modernes sont actuellement consultables sur le portail eluxemburgensia.lu et dans le moteur de recherche a-z.lu.

Dépôt légal numérique

La production intellectuelle luxembourgeoise n'est plus uniquement publiée sur supports physiques, mais, grâce à la démocratisation des nouvelles technologies de l’information, un nombre croissant de documents est publié sous format numérique, soit librement accessible sur un site Internet, soit dans des boutiques en ligne payantes. Ces œuvres ont toutefois un intérêt présent et futur et c’est pourquoi la BnL les collecte dans le cadre du dépôt légal numérique.

Pour faciliter l’intégration du dépôt légal numérique dans l’infrastructure existante de la BnL et pour améliorer le service concernant les dépôts sur support papier, plusieurs projets sont en cours de développement. Pour les dépôts réguliers des publications journalières ou hebdomadaires, la BnL est en train de négocier avec plusieurs éditeurs luxembourgeois et administrations étatiques et communales, afin d’automatiser autant que possible la collecte des publications avec leurs métadonnées et leur mise à disposition aux lecteurs de la bibliothèque. La BnL est aussi en train de créer une interface web mutualisée pout le dépôt légal sur support papier et le dépôt légal numérique. A travers cette nouvelle interface, le  déposeur (auteur, éditeur, imprimeur, distributeur etc.) profitera d'une démarche facilitée et d'un gain de rapidité considérable.  

Identifiants persistants

Parmi les missions légales de la BnL, en sa qualité de plate-forme documentaire nationale, figure la gestion d’identifiants uniques pour le secteur des publications de tous types et formats. Ainsi la BnL est agence nationale pour l’attribution des ISBN, ISSN, ISMN, ISNI, identifiants nées dans le contexte analogique, mais qui s’appliquent aujourd’hui aussi aux publications numériques.

Dans le cadre du projet de préservation numérique à long terme, la Bibliothèque nationale a décidé de mettre en place un système d’identifiants persistants basé sur le système ARK, créé et maintenu par la California Digital Library, en vue de garantir la pérennité et le caractère international des identifiants dans le monde numérique. Toutefois, la vocation de ARK est d’identifier de manière pérenne des objets de tous types, qu'ils soient numériques (journal numérisé, e-book etc.), immatériels (concepts), voire physiques (livres, journal, DVD etc.).

Webharvesting

La BnL a organisé plusieurs campagnes de moissonnage du webspace luxembourgeois en collaboration avec la fondation Internet Archive. Elle a recensé, en 2017, 100.000 sites web luxembourgeois ce qui équivaut à 288 millions de fichiers. Un total de 543 millions de fichier ce qui équivaut à 40,8 TB ont été moissonnés depuis 2016.

La BnL a également procédé aux moissonnage des sites en relation avec les élections communales qui auront lieu en octobre 2018. Elle a rassemblé 100 millions de fichiers, 4588 sites web, 947,1 GB.

Afin de respecter la législation en vigueur sur le droit d’auteur, ces données ne sont actuellement pas accessible librement via le web mais pourront être visualisés dans les locaux de la bibliothèque sur des postes dédiés dès la fin 2017. Un accès aux données pour des équipes de Recherche pourra être configuré au cas par cas.

La BnL est membre de l'IIPC ( International Internet Preservation Consortium).

a-z.lu

a-z.lu est le moteur de recherche unifié développé par la BnL pour l’ensemble des bibliothèques membres du réseau bibnet.lu. Il donne accès à la totalité des contenus documentaires catalogués par les 81 bibliothèques membres.

ebooks.lu

Le programme ebooks.lu, lancé fin 2015 par le Conseil supérieur des bibliothèques publiques, propose plus de 80.000 livres numériques, gratuitement empruntables et téléchargeables à distance. 12 bibliothèques publiques participent au projet. Celui-ci a pu être réalisé grâce aux compétences acquises en matière de gestion de publications numériques par la section du Consortium de la BnL.

Dernière mise à jour